SUOMEKSI | SVENSKA | ENGLISH | FRANÇAIS | DEUTSCH | ESPAÑOL | ITALIANO

JUHANI AHVENJÄRVI

CLAES ANDERSSON

AGNETA ENCKELL

MARTIN ENCKELL

TUA FORSSTRÖM

PENTTI HOLAPPA

JOUNI INKALA

RIINA KATAJAVUORI

JYRKI KIISKINEN

LAURI OTONKOSKI

PENTTI SAARITSA

HELENA SINERVO

EIRA STENBERG

ANNI SUMARI

ILPO TIIHONEN

JOUNI INKALA (b. 1966) is writer living in Helsinki. He has published seven collections of poems, the latest of which, Sarveisaikoja , appeared in 2005.
THE REVERENT WITNESS OF MEANINGFUL MOMENTS
Dear Diary I 

Dans la cour nappée d’ombre les tapis de plantain, dîner digéré par la nuit.

Les traces de pas d’un homme blanc, parmi celles-ci les miennes.
Rescapées de l’intestin de la nuit, jusqu'à l’aube et sa date nouvelle.

Déployées, en-allées pour un instant. Jusqu’au quantième de ce jour
au point culminant, croissant vers la plus haute lumière.

Voilà pourquoi deux matins durant plus rien n’échoue dans la boite aux lettres,
nulle nouvelle bouleversant le temps.

La pensée est à portée de main, effleurant sans cesse l’esprit,
aussi lourde est la masse de l’architecte du ciel renversée sur la capot de l’auto.

Un rouge-queue est perché sur la branche d’un arbre brogneux du côté du soleil,
mais il ne tourne aucune page nouvelle de sa voix

qu’il a perdue soudainement, très loin, la semaine dernière.

Ombre il est, parmi les ombres, et rien n’est sacré dans cette lente bénédiction,
pas même le bref amen englouti de sa langue.

Dans le placard, vieux et silencieux, un morceau de pain moisi.

Dans la ligne de la paume de petites rides fourchues tracent déjà
leur arc vers le méandre tourmenté de la voix d’Homère. 

Nulle part elles ne sauraient trouver meilleur abri.


La dette suivante

Nivellement d’un jour d’automne

Dans la brume du matin il y a...

Dear Diary I

Dear Diary II

Dona Nobis

Six crépuscules

Meilahti

Pax aeterna

Je parle cette langue dénudée...

Cinglant à travers le ciel

Les tuyaux d’orgue de la cathédr...


 
De recuiel Huone ja ikäkausi (Chambre et generation), 1994. 
Traduit par Gabriel Rebourcet.