SUOMEKSI | SVENSKA | ENGLISH | FRANÇAIS | DEUTSCH | ESPAÑOL | ITALIANO

JUHANI AHVENJÄRVI

CLAES ANDERSSON

AGNETA ENCKELL

MARTIN ENCKELL

TUA FORSSTRÖM

PENTTI HOLAPPA

JOUNI INKALA

RIINA KATAJAVUORI

JYRKI KIISKINEN

LAURI OTONKOSKI

PENTTI SAARITSA

HELENA SINERVO

EIRA STENBERG

ANNI SUMARI

ILPO TIIHONEN

HELENA SINERVO (s. 1961) published her first collection of poems, Lukemattomiin (Untold), in 1994. Since that she has published six more. Sinervo has translated poems by Elizabeth Bishop and Yves Bonnefoy and written the lyrics for Liisa Lux’ debut song album (2002).
MEMORY BEARS THE CHILD
Bois a Demi 

nous sommes deux et les feuilles nous recouvrent,
nous sommes deux et les racines plongent en nous
des nuages tu croques une moitié moi l'autre
la terre tu en ameublis la moitié, moi l'autre,
et quand tu mourras je me ferai chien et je hurlerai
ton fantôme hurle la moitié d'un hurlement
de douleur aveugle ton fantôme pose le pied sur un clou
il sautille à mi chemin de moi sur son pied douloureux
à demi ma patte s'envenime dans ma moitié
et à demi mon chagrin brûle en braise sous ta peau
et je tourne l'autre moitié de mon autre joue à la mort et je dis
je ne suis pas aveugle mais j'ai trop vu ce qui revient au même 
et je dis:
nous sommes deux pour un même bord
du côté d'un seul bord jusqu'au bord d'à côté
comme celui qui impatient regarde
comme celui dont le chant fait accourir les arbres
celui qui chante à demi et à demi écoute
dont les moitiés sont deux où perchent les oiseaux
comme ils perchent en nous et creusent du bec en nous


La sacoche du ciel

Le campagnol

La montre

Chez les pingouins tout est diff...

L’enfant est une maison où les...

Prends le pieu comme tu peux

La fillette se porte si bien,...

Lorsque dans un éblouissement...

Le caillou flotte et l'autre

Au nom de la neige

Les chaises

L'aigulle

La jouissance de Tiresias

Trois Chants D'amour

Bois a Demi

Versets de la nostalgique

Orientation

Mesures

La boule de verre


 
Pimeän parit, (Les couples de l'obscur), 1997. 
Traduits du finnois par Gabriel Rebourcet.