SUOMEKSI | SVENSKA | ENGLISH | FRANÇAIS | DEUTSCH | ESPAÑOL | ITALIANO

JUHANI AHVENJÄRVI

CLAES ANDERSSON

AGNETA ENCKELL

MARTIN ENCKELL

TUA FORSSTRÖM

PENTTI HOLAPPA

JOUNI INKALA

RIINA KATAJAVUORI

JYRKI KIISKINEN

LAURI OTONKOSKI

PENTTI SAARITSA

HELENA SINERVO

EIRA STENBERG

ANNI SUMARI

ILPO TIIHONEN

HELENA SINERVO (s. 1961) published her first collection of poems, Lukemattomiin (Untold), in 1994. Since that she has published six more. Sinervo has translated poems by Elizabeth Bishop and Yves Bonnefoy and written the lyrics for Liisa Lux’ debut song album (2002).
MEMORY BEARS THE CHILD
Les chaises 

Et parfois ces chaises noires parlent comme par souvenir
de la forêt, elles chuchotent à voix de bois, elles murmurent
ou grincent en geignant sous leur neige trempée du dégel
ou se taisent en écoutant le vacarme qui monte de l'édifice.

C'est miracle de voir une chaise écouter:
toute sérieuse, hochant de la tête, les flancs tremblants elle tend vers la source du bruit
comme un fœtus dans le ventre, devinant plus qu'elle ne comprend.

Mais alors on entend un reniflement, un ronflement, 
soupir sonore, et il est clair qu'elle dort
et que la bercent tour à tour destruction et construction
en routine répétée.

Et parfois les chaises noires semblent
sculptées dans le graphite, alors je jette un œil
dans la cour de l'école, vers les enfants, les érables verts,
car les enfants et les atbres portent le fardeau le plus lourd
quand le corps et l'âme des adultes se brisent à leur seul nom,
et cet instant penché à la fenêtre,
n'est-ce pas, les pleurs d'un enfant de l'autre côté du mur
tout vole en éclats
qui épars poursuivent le voyage

ou attendent, comme les chaises noires.


La sacoche du ciel

Le campagnol

La montre

Chez les pingouins tout est diff...

L’enfant est une maison où les...

Prends le pieu comme tu peux

La fillette se porte si bien,...

Lorsque dans un éblouissement...

Le caillou flotte et l'autre

Au nom de la neige

Les chaises

L'aigulle

La jouissance de Tiresias

Trois Chants D'amour

Bois a Demi

Versets de la nostalgique

Orientation

Mesures

La boule de verre


 
De recueil Pimeän parit (Les couples de l`obscur), 1997. 
Traduits du finnois par Gabriel Rebourcet.