SUOMEKSI | SVENSKA | ENGLISH | FRANÇAIS | DEUTSCH | ESPAÑOL | ITALIANO

JUHANI AHVENJÄRVI

CLAES ANDERSSON

AGNETA ENCKELL

MARTIN ENCKELL

TUA FORSSTRÖM

PENTTI HOLAPPA

JOUNI INKALA

RIINA KATAJAVUORI

JYRKI KIISKINEN

LAURI OTONKOSKI

PENTTI SAARITSA

HELENA SINERVO

EIRA STENBERG

ANNI SUMARI

ILPO TIIHONEN

PENTTI HOLAPPA
Le long train 

Les lumières s´éteignent sur les quais de la gare. Je
    cherche à tâtons
le tableau d´information. Je ne vois rien, mais il me
    semble qu´on a
déchiré la feuille des horaires. Il pleut, le vent souffle du
    Nord, chargé
d´odeurs de chlore. Un train vient tout juste de passer en
    trombe.
Dans le wagon-restaurant un homme levait un verre de
    vin à ses lèvres,
il souriait. Mon frère!

Une heure s´écoule, une seconde, un jour peut-être,
    avant que
ne sorte en cahotant de la nuit le long train fantôme. Les
    fenêtres
de la chenille de voitures noires sont fermées par des
    volets. Comme
en procession on transporte ainsi les bêtes d´abattoir et les
cercueils de zinc. Un cri résonne: Réalité!
Les freins grincent et hurlent.

Toute chose trouve sa fin. Vénus hier bleuissait,
aujourd´hui elle luit, rutilante. Je me pare pour le pire:
le parfum de la mort, les cris de douleur. À cet instant
    précis
une main ferme jaillit de l´ombre. Avant d´avoir compris
je suis assis dans la paille. Le train accélère. Le chaleur
    de l´étable
familière de mon enfance m´enveloppe. Il fait bon être.
Je ne choisis pas la gare qui m´est destinée.

Silence. Ici aussi le ciel s´ouvre.
D´étranges figures étoilées étincellent, deux lunes
contournent la planète. On respire par-dessus
mon visage, quelqu´un s´appuie contre mon épaule.
Plus encore que de ma naissance, j´en suis sûr:
avant le supplice, on nous livre l´espoir.


Insomnia

N'aie pas peur

La clé

La corneille

Bulldog

Emplettes

25 octobre

Le long train

Le malade et le guèrisseur

L'absence

La torche


 
Ankkuripaikka, 1994 
Trad. Gabriel Rebourcet