SUOMEKSI | SVENSKA | ENGLISH | FRANÇAIS | DEUTSCH | ESPAÑOL | ITALIANO

JUHANI AHVENJÄRVI

CLAES ANDERSSON

AGNETA ENCKELL

MARTIN ENCKELL

TUA FORSSTRÖM

PENTTI HOLAPPA

JOUNI INKALA

RIINA KATAJAVUORI

JYRKI KIISKINEN

LAURI OTONKOSKI

PENTTI SAARITSA

HELENA SINERVO

EIRA STENBERG

ANNI SUMARI

ILPO TIIHONEN

ANNI SUMARI (b. 1965) has published ten books, mainly poetry. Her first book Matkakertomuksia pimeydestä (Accounts of Travels in the Darkness) appeared in 1986. In 1998 she was awarded Yleisradio’s (the equivalent of the BBC) Tanssiva Karhu (Dancing Bear) Prize. Her poems have been translated to 12 languages. She has also worked as translator, translating Samuel Beckett and Robert Antoni among others.
AN UNRELENTING POET OF IDEAS
 

Le jardin gelé attend les fleurs nouvelles.
Attend, comme les meubles gelés attendent
des expériences qui abolissent les anciennes
et forment une vie "révolutionnaire":
pleine d'espoir et peu répétitive.
 
Les objets savent comment la forme est donnée par la matière,
mais maintenant ils sont gelés,
leur souplesse au plus bas -
et les silhouettes hivernales
qui sont assises sur les chaises de jardin
sont de pures abstractions, des voix sans mouvement.
Fourrure qui craque, manche crissante, dentelle de glace
et chaussure qui glisse sous la neige comme la taupe apeurée.
 
Le jardin gelé attend la fleur nouvelle,
la neige, la fleur, la neige,
jusqu'à ce que personne ne puisse plus discerner l'une de l'autre.
Le gel vient après la floraison,
le rougeoiement après le gel,
et le cœur ne s'attendrira jamais en se mouillant,
la graine n'éclatera pas pour germer,
et l'image de dieu est immortelle.
 
Tout s'entasse, mais sur les épaules de qui?
Quand tu es arrivée ici,
sous le jardin vivait un cerf, ou, du moins, il s'y trouvait.
Ses bois: les arbres fruitiers.
Une flamme claire derrière le paysage.
Un lourd nuage sur le front.
Entre les yeux, l'innocent érable couleur de sang
laissait tomber ses gouttes.


Oiseaux

La feuille ne coupe pas

Le jardin gelé


 
Mitta ja määrä, 1998. 
Traductions Jean-Pierre Rousseau.