SUOMEKSI | SVENSKA | ENGLISH | FRANÇAIS | DEUTSCH | ESPAÑOL | ITALIANO

JUHANI AHVENJÄRVI

CLAES ANDERSSON

AGNETA ENCKELL

MARTIN ENCKELL

TUA FORSSTRÖM

PENTTI HOLAPPA

JOUNI INKALA

RIINA KATAJAVUORI

JYRKI KIISKINEN

LAURI OTONKOSKI

PENTTI SAARITSA

HELENA SINERVO

EIRA STENBERG

ANNI SUMARI

ILPO TIIHONEN

AGNETA ENCKELL (b. 1957) has published seven collections of poems since 1983. . Enckell has also written works of text/sound/music for stage and radio in co-operation with composer Patrick Kosk. Among these works are Ord har hål (Words have holes, 1990), No Solution (1996), Icebice/paradis (1999), No Name (2000).
THROUGH HOLES, GLASS AND STONE
 

arrose les fleurs, la palme frissonne, s’estompe, coud-elle
des rideaux ? elle rêve, avec l’enfant elle voit : le reflet du poisson rouge 
dans ses yeux mais l’enfant dort gravement tendre et grave
et la mère   elle teinte ses cheveux elle met ses lunettes
de soleil    elle sort en ville -

elle s’arrête, pour une lumière soudaine -

comme elle avait le choix

toute possibilité devient réelle : sous le feu des spots

la condition présente c’est le silence

le processus est vide de sens

l’impulsion force son chemin dans cette condition, elle se répète, mise à nue, inconvenante oui vraiment indécente, en ses variations inévitables, oui, nécessaires,

toute secrète, oui, charnelle couche de l’âme, son pouls bat
au cœur du silence,
la chambre vide,
formant ainsi sa phrase obstinée

s’éclaircit, la cohérence se fait
visible

le hasard domine les impulsions restructure la vérité
le possible devient vrai, et l’impossible

le hasard pour sens

le silence pour musique, rythme

la répétition, la phase tout à fait vaine, inutile, la méditation,
bavardage multiple, la poésie, comme une révolte
et  refus


Au sujet d’une photographie

arrose les fleurs, la palme fris...

dans les veines de la pierre ils...

que les oiseaux, la source

quand il enfouit

où sommes-nous ?

dans ce visage

comme dans le même instant

visage, l’eau. la peau, les lèvres

aussi légèrement

ou comme un mouvement


 
Falla (Le piège),1991. 
Poèmes traduits par Gabriel Rebourcet.